Colza et fortes pluies de l’hiver. Risques d’impacts sur les potentiels de rendement !

La saturation en eau des sols, observée notamment dans le Nord Est de la France, risque de pénaliser la croissance des colzas.

Le temps très pluvieux des dernières semaines pourrait avoir des conséquences sur les cultures d’hiver et en particulier sur les colzas. Le Nord-Est a été très touché par ces fortes précipitations, et en particulier la Lorraine, la Champagne-Ardenne et la Bourgogne. Terres Inovia a noté dans certains secteurs, jusqu’à 88 mm d’eau tombée de plus en un mois, du 15 décembre 2017 au 17 janvier 2018, par rapport à la moyenne des vingt dernières années. L’institut technique estime qu’il est encore trop tôt pour juger de l’impact de ces fortes précipitations sur la croissance du colza. Mais la saturation en eau des sols entraîne au niveau des racines, une « anoxie », ou manque d’oxygène, phénomène auquel le colza est très sensible en hiver et au redémarrage de la végétation.

 

Ecart de précipitation cumulé (en mm)   du 15 12 2017 au 17 01 2018 par rapport à la normale (1997-2017) – Source Terres Inovia

Une asphyxie des racines

« L’excès d’eau bloque l’absorption des nitrates et provoque une fermentation des racines qui produit de l’éthanol, souligne Terres Inovia. L’éthanol qui s’accumule dans les feuilles perturbe le fonctionnement de la photosynthèse et pénalise le redémarrage les plantes en limitant leur croissance aérienne et surtout racinaire ». Les colzas prennent alors une couleur rougeâtre. Ces défauts d’enracinement vont réduire la capacité d’exploration des racines et donc la valorisation des ressources du sol. Le potentiel de la culture et ses capacités de compensation au printemps risquent d’être impactés en cas d’accidents climatiques ou d’attaques de ravageurs. Dans les parcelles où l’excès d’eau dure trop longtemps, le système racinaire peut pourrir entrainant la disparition de pieds. »

 

Système racinaire de colza pourri à cause de l’excès d’eau.                                             Photo Terres Inovia.

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *